Le terroir

Un terroir est un espace géographique délimité défini à partir d’une communauté humaine qui construit au cours de son histoire un ensemble de traits culturels distinctifs, de savoirs et de pratiques, fondés sur un système d’interactions entre le milieu naturel et les facteurs humains. Les savoir-faire mis en jeu révèlent une originalité, confèrent une typicité et permettent une reconnaissance pour les produits ou services originaires de cet espace et donc pour les hommes qui y vivent. Les terroirs sont des espaces vivants et innovants qui ne peuvent être assimilés à la seule tradition.

Définition établie par : INRA + INAO + UNESCO

Deux entités pour un terroir exceptionnel

Situé entre la mer Méditerranée et le massif des Corbières dans l’Aude, le terroir de l’AOC Fitou est constitué de deux entités distinctes, séparées par un plateau calcaire.

Communément nommées « Fitou côté mer » et « Fitou côté montagne » pour les distinguer, ces deux facettes d’un terroir unique en France sont réunies par le savoir-faire des vignerons qui partagent la même histoire et la même passion. Ce terroir multiple et complexe leur permet de trouver leur expression personnelle, de créer des signatures que l’on retrouve dans la grande variété des vins de l’AOC.

Le climat de notre terroir, de type méditerranéen, avec un ensoleillement élevé pour les deux secteurs, est chaud et sec. Cependant, Côté Mer ou Côté Montagne, les éléments extrêmes jouent un rôle prédominant dans la force de l’AOC Fitou. Créativité et instinct sont essentiels pour appréhender la sécheresse, le vent, le fort ensoleillement, mêlés à des sols et des altitudes contrastés selon l’emplacement des parcelles.

Si 22 types de sols et 25 sous-zones pédoclimatiques sont répertoriés sur l’appellation, le socle géologique représentatif de l’AOC Fitou est constitué de sols argilo-calcaires et de schistes.

Terroir de l’AOC Fitou, côté mer

À l’est, le terroir de l’AOC Fitou réunit 5 communes du piémont des Corbières maritimes, en bordure des étangs et de la mer Méditerranée : Caves, Fitou, La Palme, Leucate, Treilles.

« En façade maritime, son paysage offre une série de petites collines prolongées par une longue plaine caillouteuse, limitée, dans sa partie orientale, par les étangs et surplombée par la presqu’île du plateau de Leucate, promontoire de 50 mètres d’altitude visible de la mer. » (extrait du Cahier des charges de l’AOC Fitou)

Le climat du côté maritime est souvent venté (200 jours de vent de nord/ouest), et sa faible pluviométrie (450 millimètres en moyenne par an) est compensée par l’humidité maritime qui permet à la vigne de respirer en période de chaleur intense.
Sur cette zone littorale, on retrouve principalement des sols argilo-calcaires qui conservent l’humidité en profondeur.

Terroir de l’AOC Fitou, côté montagne

À l’ouest, plus en altitude, dans le massif des Corbières au pied du Mont Tauch (917 mètres), l’AOC Fitou regroupe 4 communes : Tuchan, Cascastel-des-Corbières, Paziols, Villeneuve-les-Corbières.

« Le paysage est constitué de petits bassins organisés autour de vallées étroites et fermées, dominées par des coteaux aux pentes abruptes. » (extrait du Cahier des charges de l’AOC Fitou)

Sur cette zone plutôt montagneuse, ce sont les schistes, les galets roulés et les calco-schistes qui prédominent. De ce côté-ci, plus en altitude, le vent est plus modéré et l’air plus frais. Les précipitations sont plus élevées (700 millimètres en moyenne par an).

le-terroir-section-3-visuel
le-terroir-section-4-visuel

Pratiquer et sublimer un terroir extrême, le savoir-faire des producteurs de l’AOC Fitou

Face à ces conditions extrêmes, la beauté des paysages, la diversité des sols, les hommes et les femmes de l’AOC Fitou sont viscéralement attachés à leur terroir. C’est avec un savoir-faire toujours renouvelé pour s’adapter aux aléas qu’ils œuvrent à sublimer leur terroir.

L’aridité et la pauvreté des sols leur demandent une parfaite gestion du végétal et de son potentiel de production. Grâce à une conduite de la vigne optimale, à une taille courte et à des rendements faibles ou modérés, ils arrivent à contourner les difficultés et à extraire la meilleure expression de leur terroir.

« Ces conditions imposées tant par les sols, le climat que par les hommes, contribuent à donner des vins riches, chaleureux et à très bon potentiel de garde. » (extraitdu Cahier des charges de l’AOC Fitou)

La diversité des sols apporte de la fraîcheur, de la finesse et de l’élégance aux vins de l’appellation. Des vins purs, authentiques, qui expriment naturellement l’expression de leur terroir et de leurs cépages.